Service-daide-à-lécriture-de-CV-lettre-de-motivation-et-profil-Linkedin-en-anglais

Rédiger un CV percutant

By Weuss | Cv | No Comments

Vous êtes à la recherche d’un premier emploi, d’un stage ou d’une alternance ? Et vous ne savez pas comment mettre en avant votre formation, vos compétences ? Lionel Deshors, dirigeant du cabinet CCLD Recrutement, vous livre ses conseils pour rédiger un CV parlant.

Il n’y a pas de règle absolue en matière de CV : chaque recruteur ayant sa propre sensibilité. Toutefois quelques éléments sont essentiels. L’état civil comprendra le prénom, le nom, l’adresse postale, le mail et le téléphone. Il faut toutefois pondérer le poids de l’adresse postale. Si le poste est loin de son domicile, il vaut mieux la mettre en précisant en complément que vous êtes mobile géographiquement ou que vous envisagez de déménager pour le poste par exemple. Cela peut rassurer un recruteur frileux aux longs trajets. Si vous avez un profil professionnel sur Viadeo, LinkedIn ou autres, pensez à ajouter le lien de la page.

Un titre par candidature

Sujet à interprétation, la photo n’est pas obligatoire. Mieux vaut s’en passer. Si vous choisissez d’en mettre une, préférez une photo prise par un professionnel dans laquelle votre tenue respecte le code vestimentaire du poste visé (costume cravate pour un poste de commercial par exemple).

Vient ensuite le titre du CV ou l’accroche. Il n’y a pas un titre universel pour votre CV mais plutôt un titre par candidature. Il est fonction du poste brigué : « chargé de clientèle », « ingénieur d’affaires »… Plus le titre est en rapport avec l’offre plus le recruteur aura envie de lire la suite. En dessous de celui-ci, résumez (tel un sous-titre) votre candidature toujours par rapport à l’annonce. Vous devez mettre en avant les mots-clés importants attendus par le recruteur. Par exemple : « Bac +3, 1 an d’expérience commerciale, bilingue anglais ».

Eviter les infos inutiles

Vient ensuite la rédaction du corps du CV. Un candidat jeune diplômé doit mettre en avant la formation en premier puis les expériences professionnelles. A l’inverse, un candidat expérimenté (au moins deux ans) privilégiera ses expériences à sa formation.

Ces deux parties sont écrites de manière rétro-chronologique : c’est-à-dire de l’évènement le plus récent au plus ancien.
Concernant la « Formation », sauf si l’établissement est de premier rang, il n’est pas utile de le préciser ni même sa localisation. Il vaut mieux mettre en avant le diplôme et la mention obtenue (si elle a lieu) et les travaux d’études réalisés en rapport avec le poste : « mémoire réalisé sur le développement de l’industrie laitière en France… » si vous postulez dans le secteur. Pas la peine de remonter jusqu’au brevet, ou le Bac si vous avez un diplôme de niveau Bac +5.
Essayez de gagner de la place pour développer davantage les « Expériences professionnelles ». Cette partie permet au recruteur d’en savoir plus sur vos compétences. Le mois et l’année (ou l’année seule, si année complète) suffisent à contextualiser chaque expérience. L’intitulé du poste (en gras) viendra juste après la date, suivi de l’entreprise. Exemple : « 2007 : Chef de projet – Entreprise Y ». Si votre poste n’avait pas de nom précis, essayez d’en trouver un. Vous ne devez pas être vague. Si l’entreprise n’est pas connue, précisez son secteur d’activité. Ensuite, détaillez les missions qui vous ont été confiées. Cela vous demandera un réel travail de réflexion et de synthèse. Tout doit tenir sur une page ! L’essentiel réside dans l’objectif du poste, les missions confiées et les résultats obtenus qu’ils soient quantitatifs ou qualitatifs.

Enfin, une partie « Compétences» (infos complémentaires) viendra compléter votre CV. Il s’agit notamment des compétences linguistiques et informatiques. Précisez uniquement les niveaux de langue si vous parlez couramment ou si vous êtes bilingue. A bannir : « anglais niveau scolaire ». Insignifiant pour un employeur.

Parler de ses passions est inutile. Préférez les activités associatives ou sportives… qui ont du sens à votre candidature. Vous pourrez alors notifier les compétences développées dans ces activités.

Gardez en tête qu’il faut adapter son CV au poste. La rédaction d’un CV est un exercice long : il vaut mieux passer une heure sur un CV et l’envoyer à 5 entreprises bien identifiées et pour lesquelles votre candidature correspond à 80 % (minimum) aux exigences du poste, que 100 envois non pertinents qui n’aboutiront pas !

Rachida Soussi

 


Leave a Comment