Copenhague-Table-01

Pourquoi et comment faire des citations ?

By Weuss | Mémoire | No Comments

19

Certains auteurs, parlant de leurs ouvrages, disent : mon livre, mon commentaire, mon histoire… ils feraient mieux de dire : notre livre, notre commentaire, notre histoire, vu

que d’ordinaire il y a plus en cela du bien d’autrui que du leur.

Pascal

19.1. POURQUOI CITER ?

La plupart des mémoires contiennent des citations d’ouvrages et de documents. Celles-ci peuvent être classées en deux types :

— des textes qui feront l’objet d’une interprétation ou d’une analyse critique ;

— des textes qui sont appelés à soutenir un point de vue, confirmer, voire prouver une affirmation.

Faut-il citer avec abondance ou parcimonie ? Tout dépend du type de mémoire que vous réalisez. Lorsque l’analyse critique y occupe une bonne place, les auteurs et les personnages mis en cause ont droit à la parole et peuvent être cités plus longuement. Parfois, cependant, l’abus des citations est signe de paresse. L’étudiant ne se donne pas la peine de pratiquer la synthèse et délègue cette tâche au lecteur. Ils sont rares, il est vrai, ceux qui acceptent de « se taper » ces chapelets de citations.

19.2. CITATIONS, PARAPHRASE ET PLAGIAT

UN EXEMPLE

Dans toute la phase de préparation de votre mémoire, vous avez lu avec soin l’ouvrage de Michel Foucault : Surveiller et punir. Vous avez été fort intéressé par les thèses qu’il propose pour expliquer le système carcéral. Vous avez pris de nombreuses notes. Vous rédigez dans votre langage un paragraphe qui résume ses thèses, vous avez paraphrasé le texte de Foucault. C’est tout à fait légitime, dans la mesure où vous indiquez votre source en note.

En revanche, si vous recopiez des phrases entières de Michel Foucault, sans utiliser des guillemets ni le citer en note, vous avez commis un plagiat. Peu recommandable. Utilisons largement les travaux d’autrui, ils sont publiés pour être connus et exploités, mais rendons à César…

Il est parfois difficile de distinguer ce qui est plagiat de ce qui est paraphrase. N’en faisons pas une maladie et ne tombons pas dans la casuistique. Deux principes simples : informer nos lecteurs sur nos sources, utiliser les guillemets et les notes avec précision.

La citation, définissons-la, c’est la reproduction d’un texte écrit par un auteur, qui lui est explicitement attribué avec indication de la source au moyen du guillemet et de la note.

19.3. HUIT RÈGLES POUR UTILISER LES CITATIONS

Et maintenant, quelques règles pratiques pour un bon usage des citations.

  1. a) Les textes qui font l’objet d’une analyse critique doivent être cités assez largement.
  2. b) Les textes qui ont une fonction critique doivent être cités quand ils font véritablement autorité ou qu’ils confirment explicitement votre position.
  3. c) Lorsque vous citez un texte, le lecteur peut raisonnablement penser que vous partagez les idées qu’il exprime, sauf si vous le dites explicitement (ou que votre ton ironique…).
  4. d) Pour chaque citation, il convient de préciser l’auteur et l’œuvre d’où elle a été tirée, ainsi que le lieu et l’année de la publication[1].
  5. e) Dans certains mémoires très spécialisés et sur des questions très techniques, il est important de citer l’auteur dans l’édition et la langue originale. D’une manière générale, cependant, il est préférable de conserver l’unité de langue et de citer l’édition que vous avez lue. Si votre citation est en langue étrangère, vous devez en proposer une traduction en note de bas de page.
  6. f) Quand une citation est courte (quelques lignes), on l’insère dans le texte avec des guillemets. Quand elle est plus longue, il est recommandé de la « rentrer » en laissant une marge un peu plus importante à gauche ou en utilisant un caractère italique.
  7. g) Les citations doivent être reproduites avec fidélité. Évitez de les « corriger », d’en modifier la ponctuation[2] ou de souligner certains termes[3]. Si vous souhaitez éliminer des mots ou des phrases au milieu d’une citation, remplacez-les par le signe : (…)[4].
  8. h) Les références des textes que vous citez doivent être exactes. Votre lecteur doit pouvoir retrouver facilement l’ouvrage et la page dont vous extrayez la citation retenue.

 

[1]Cela peut se faire par une note complète lorsqu’il s’agit de la première citation ou une note abrégée si l’ouvrage a déjà été cité (voir à ce sujet le chapitre 20).

[2] Si vous avez relevé une faute de syntaxe, reproduisez-là et ajoutez « sic » entre parenthèses.

[3]Il est possible de le faire, mais il faut le préciser dans une note.

[4]Il existe à ce sujet des règles encore plus fines, nous omettons de les signaler ici. Le lecteur pointilleux peut se reporter au code typographique.


Leave a Comment