curriculum_vitae

L’accroche du CV

By Weuss | Cv | No Comments

Comment rédiger une bonne accroche sur son CV ? Eléments de réponse.

A quoi sert l’accroche ?

Comme son nom l’indique, l’accroche sert d’hameçon. C’est la cerise qui pousse à jeter un oeil concupiscent sur le gâteau, la touche finale conçue pour harponner, sans faute, le recruteur. Contrairement aux autres rubriques, celle-ci n’est pas obligatoire. Mais si cette arme existe, pourquoi ne pas y recourir ?

Qu’est-ce que l’accroche ?

Un petit pavé de texte, formé de deux ou trois lignes maximum, placé juste en dessous de l’état civil et avant la première rubrique du CV. Il peut être écrit en capitales, avec d’autres caractères que le reste du texte, en gras, souligné, et, le plus souvent, sous la forme d’un encadré grisé ou noir. L’objectif étant, bien sûr, qu’il attire l’oeil en se distinguant de l’ensemble du document.

Le contenu de l’accroche

Sur quels points avez-vous intérêt à attirer l’attention du recruteur ? Sur deux choses : d’un côté l’adéquation de votre personne à un poste donné, d’un autre, la qualité de votre candidature.

Dans le premier cas, vous donnez des informations sur votre métier. L’intérêt d’une telle démarche est évidente. S’il s’agit d’une réponse à une petite annonce, votre CV se dégagera favorablement de la masse des autres candidatures (si tant est que l’intitulé de votre métier corresponde à celui de l’annonce !). S’il s’agit d’une candidature spontanée, la personne chargée du recrutement au sein de l’entreprise saura, de prime abord, pour quel poste vous postulez.

Dans le second cas, vous « vendez » un profil, une expérience, une spécificité. Avec une telle accroche, l’entreprise sait ce que vous pourrez lui apporter. Vous mettez en avant la valeur ajoutée que vous représentez potentiellement pour elle.

Troisième possibilité, vous pouvez placer dans cette accroche votre projet professionnel. Vous faites ainsi d’une pierre deux coups puisque vous indiquez le poste que vous souhaitez tout en vendant votre profil.

Dans tous les cas, soyez vigilant : mieux vaut pas d’accroche du tout qu’une accroche mal conçue. En dehors de points forts véritables, ou de projet professionnel précis,  abstenez-vous. Sinon, l’accroche mettra justement en lumière votre indécision.

L’accroche doit reposer sur des faits (ne pas écrire comme projet professionnel « Intégrer une PME dynamique »), pointus, mais pas trop. En resserrant trop le tir, vous prenez le risque de l’envoyer à des entreprises qui n’entrent pas dans votre cible. Rien de plus catastrophique que d’envoyer un CV avec comme accroche « Mon projet : intégrer la direction commerciale d’une entreprise agroalimentaire », si on postule pour un poste au sein d’une entreprise de services.

 


Leave a Comment